Nos programmes

Eau – Assainissement – Hygiène
Eau – Assainissement – Hygiène

Contexte National

  • Madagascar est le 3è pire pays au monde pour l’accès à l’assainissement de base 1 ?
  • 36% de la population rurale ont accès à des sources d’eau améliorées 19 millions ont accès à l’eau potable.
  • Seulement 10% de la population utilisent des structures d’assainissement de base, Plus de 1/3 de la population pratiquent encore la défécation à l’air libre 2
  • Plus de 15 millions de malagasy n’utilisent pas de latrines.
  • La diarrhée est une des causes principales de la mortalité infantile.
  • L’accès limité à l’eau potable et les mauvaises pratiques d’assainissement et d’hygiène sont particulièrement préoccupants, en particulier compte tenu du lien avec la malnutrition chronique et la diarrhée qui affectent les enfants de moins de 5 ans.

Objectifs

  • Améliorer les conditions d’accès des communautés à l’eau potable
  • Améliorer les conditions d’accès aux services d’assainissement et d’hygiène adéquats
  • Contribuer à la GIRE

Domaines d’interventions

  • Adduction d’eau potable
  • Accès aux services d’assainissement et d’hygiène: mobilisation sociale, campagne IEC/CSCC (communication sociale pour le changement de comportement), WASH partout
  • Gestion intégrée des ressources en eau, mobilisation communautaire
  • Appui aux structures de gestion des infrastructures
  • Accès à l’eau potable

Nos approches phares

  • Community Let Total Sanitation (CLTS)
  • Approches des 5 indications pour l’hygiène des mains
  • Approche 4H : Hygiène du corps, hygiène d’alimentation, hygiène de l’environnement, hygiène au sein des foyers
  • Promotion de la GIRE (Gestion Intégré des Ressources en Eau)

Nos réalisations clés en 10 Ans (2009 à 2018)

  • 522 214 ménages bénéficiaires des projets d’assainissement et promotion d’hygiène
  • 212 blocs sanitaires mis en place
  • 888 points d’eau potable construits
  • 452 415 ménages bénéficiant de toilettes flyproof
  • Recherche Action sur la GIRE (Gestion Intégré des Ressources en Eau)
1 : UNICEF, 2016
2 : Ministère de l’eau BPPOR, 2017