Nos programmes

Gestion des Risques et des Catastrophes
Gestion des Risques et Catastrophes

Contexte National

  • Madagascar est le premier pays le plus exposé aux cyclones en Afrique (à cause de sa situation géographique), et en 9ème position des pays les plus vulnérables au monde.
  • Chaque année, environ 6 à 8 cyclones passent à Madagascar. De ce fait, une perte économique d’au moins 100 millions de dollars, une cinquantaine de morts et plus de 150.000 sinistrés sont constatés.
  • Un quart de la population, soit 5 millions de personnes, vit actuellement dans les zones à haut risque de catastrophes naturelles.
  • Des épisodes aigus de sécheresse ont affecté près de 2,7 millions de personnes, notamment dans le Sud

Objectif

Augmenter la résilience et la capacité des communautés à faire face aux risques et catastrophes.

Domaines d’interventions

  • Réduction des risques de catastrophes : sensibilisation et renforcement des capacités, mitigation, exercices de simulation
  • Réponses aux urgences humanitaires
    • Réponse post urgence
    • Mobilisation des volontaires FJKM
    • Distribution des vivres ou cash

Nos approches phares

  • Développement d’EPRP
  • Réponse à travers les volontaires FJKM (spécialisé en appui psychosocial, communication et information, distribution de dons et réhabilitation post-cyclonique)
  • Approche 10/20 : 30 jours de rations distribuées (VCT 2) dont 10 jours de travaux communautaires et 20 jours de travaux au sein du ménage

Nos réalisations clés en 10 Ans (2009 à 2018)

  • Financement de 2 807 800 000 Ariary et 750 T de riz pour soutenir 50 540 personnes victimes de secheresse (2021)
  • 16.500 de volontaires FJKM mobilisés concernant la gestion des catastrophes
  • 1.118.777 sinistrés ayant bénéficié des projets d’urgence post-catastrophes
1 : Les composantes de la vulnérabilité sont la susceptibilité, la capacité de faire face et la capacité de résilience
2 : VCT : Vivre Contre Travail